Coeur-de-Dragon

Lieux de rassemblement du clan Coeur de Dragon.
Honneur, solidarité et fraternité sont les valeurs des Coeurs de Dragon.
La générosité de leur Coeur les guide avec leurs amis.
La puissance du Dragon fait trembler leurs ennemis.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une lumière dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: ai   Lun 23 Oct - 16:05

Alnora lui sourit avec douceur.

Ne vous inquiétez pas, je ne veux pas vous faire mal. Je vais utiliser une technique ancestrale que ma mère utilisait, et sa mère avant elle, et ainsi de suite pendant des générations. J'ai juste besoin que vous vous allongiez et que vous vous mettiez à l'aise le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 16:09

Se mettre à l'aise, cela l'aurait fait sourire si elle ne avait encore été capable. A la place, elle déglutit avec quelques difficultés avant de s'allonger, les bras croisé sur son ventre, les yeux fixés au plafond, raide comme un piquet.

"Je vais avoir du mal à être détendue..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 19:29

chaos aquiesca aux paroles d'alnora et sortit en prenant le soin de fermer la porte derriere elle.
elle croisa fulman dans l'escalier et le raccompagna a table avec les autres.


il fait soif ici.
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 21:41

Alnora vérifia que la porte était bien fermée, puis se dirigea à nouveau vers la jeune femme allongée sur le lit.

Elle sortit quelques herbes de son sac, un petit creuset, et, à l'aide d'un sort de foudre très léger, les enflamma d'un coup.

Une odeur entêtante commença à se répandre dans la chambre.

Je vais vous demander de fermer les yeux, dit-elle à voix basse. Imaginez-vous dans un endroit agréable, confortable et acceuillant et ne quittez plus cette image dès que vous l'aurez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 21:53

La guerrière s'exécuta mais rouvrit une paupière après quelques secondes, ses souvenirs étaient un peu embrumés et les endroits agréable qu'elle avait vu, elle les avait un peu oublié. Elle réfléchit quelques secondes avant de refermer les yeux. Elle avait son lieu, elle se voyait au bord de la rivière près de la taverne de l'étoile filante, elle était paisible là-bas.

"Si jamais je fais un cauchemar... Ne tenter surtout pas d'utiliser la moindre magie sur moi après..."

Ce fut tout pour l'avertissement, elle n'avait pas tellement envie de donner une idée de ce qui pourrait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 21:59

Ne vous inquiétez pas. Laissez cet endroit agréable devenir votre refuge, sentez la douceur ambiante et laissez vous porter. Respirez à fond et sentez chacun de vos muscle se relâcher, et entrer en contact avec le moelleux du matelas.

Alnora chochutait, sa voix devenait aussi basse qu'un souffle de vent. Elle voyait les paupières crispées de la jeune femme se détendre légèrement. Elle continua à lui parler très doucement, d'un ton presque inaudible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 22:01

Kihalyss se détendait visiblement, obéissant aux ordres, son visage toujours lisse n'exprimant absolument, pas même un peu de sérénité. Elle faisait déjà un énorme effort pour chasser ses pensées parasites mais elle avait peur de ce qui se passerait si vraiment elle en arrivait à dormir. Ses pensées reviednraient sûrement... Elles ne les contrôlaient plus depuis quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 22:15

Alnora sentit que la guerrière se relâchait un peu. Elle commença alors la partie la plus importante de l'opération....

La magicienne ferma les yeux, posa une main sur le front de la jeune femme, et se mit à chanter... C'était une mélodie sans parole, une mélopée très douce et très relaxante. Sa mère la lui chantait pour l'endormir quand elle était enfant et sujette aux insomnies et aux cauchemars à cause de ses visions.

Alnora sentait, même sans magie, que des pensées néfastes se bousculaient dans la tête de sa protégée. Cette musique avait toujours réussi à chasser ses propres démons, et elle espérait que sela fonctionnerait également avec la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 22:20

L'esprit de Kihalyss était obstiné, il ne voulait pas se laissert anesthésier ainsi, pourtant, pour une fois... Une rare fois, la guerrière se laissait réellement aller, se détandant le plus qu'elle pouvait tout en gardant fixé dans sa tête cette herbe verte sur laquelle elle reposait, le bruit de l'eau de la rivière qui coulait à quelques pas d'elle, la caresse du vent sur sa peau et le soleil qu'elle voyait à travers ses paupières closes à défauts de le sentir lui chauffer la peau.

Elle ne voyait pas la porte qui restait là, attendant sagement qu'elle sombre pour se montrer. Non, elle l'ignorait, pour l'instant ses pensées parasites étaient partie et elle était en paix avec elle-même... Elle se sentait... Tellemant bien...
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 22:26

Alnora continuait à chanter doucement, sentant que le sommeil allait bientôt faire son apparition. Cette chanson était pour elle un souvenir des jours heureux, ce temps de l'enfance trop vite brisé. La mélodie se teinta d'un brin de mélancolie, mais les pensées de la magicienne restaient fixées sur des souvenirs heureux...

La guerrière allait-elle se libérer des derniers liens qui la retenaient dans le monde conscient?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 22:58

La jeune femme gardait ses pensées fixées sur sa vision, s'accrochant à son bien-être éphémère. Elle sombra tout doucement, sa vision se brouillant peu à peu jusqu'à ce qu'elle réapparaisse, nette comme de l'eau de roche. Elle se redressa, le paysage était figé, en dehors de l'eau qui coulait rien ne bougeait. Il y avait une légère brise mais les feuilles sur les branches ne bougeaient pas.

La guerrière avait sombré dans le sommeil, elle dormait profondément, pour le moment tout se passait bien, rien ne venait troubler sa tranquillité et se paysage fixe n'était pas pour lui déplaire, elle avait toujours aimé le calme etcet endroit la satisfaisait parfaitement. Pourtant quelque chose clochait, elle ne savait aps encore quoi, mais quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 23:07

Alnora vit que la jeune femme s'était endormie et arrêta de chanter. elle décida de rester encore quelques instants à son chevet pour s'assurer que tout allait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Lun 23 Oct - 23:13

Tout se passe très bien pour l'instant. L'ancienne nécro marchait le long de la rivière sans but, sans se soucier de ce qui pouvait se passer autour. Elle était calme, elle sentait une,présence quelque part c'était étrange, elle la sentait si proche et pourtant il n'y avait personne.

Tout était tranquille, elle entendait des oiseaux gazouiller loin dans la forêt. C'était merveilleux, elle s'était rarement sentie aussi bien.

Puis elle la vit... La porte... Elle s'en approcha mais resta un moment à bonne distance. Sans savoir pourquoi, sans s'angoisser, elle voulait d'abord ne plus sentir la présence pour aller plus loin. Elle se posa donc sur ses talons en attendant de retrouver un sentiment de solitude qui ne la toucherait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mar 24 Oct - 8:15

Alnora vit que la jeune femme dormait profondément et semblait calme. Elle se leve sans bruit et traversa la chambra à pas feutrés. Après un dernier regard vers la paisible dormeuse, elle sortit de la pièce et rejoignit les autres an bas. Ils avaient bien droit à une petite explication...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mar 24 Oct - 14:06

Sentant que la présence était partie, la guerrière se leva, quittant le sol frais pour se rapprocher de la porte noire qui lui faisait face. Elle ignorait ce qui se trouvait derrière mais restait sereine pour le moment.

C'était bizarre, il n'y avait pas de poignée et pourtant la porte s'ouvrit, d'elle-même, alors que Kihalyss se trouvait à quelques centimètres d'elle. L'autre côté baignait dans une lumière orange, sans doute due à des torches accrochées aux murs.

Elle fit un pas à l'intérieur de la petite pièce. LA pièce était nue, mis à part les torches enflammées suspendue aux murs et un autel se trouvant juste au milieu de la salle.

L'angoisse commença à la gagner doucement quand elle se rednit compte que la porte qui lui avait permie d'entrer n'était plus là. Et le doute s'insinua dans son esprit quand une autre porte, en face d'elle, s'ouvrit à la volée. Deux hommes encapuchonnés entrèrent, traînant derrirèe eux ce qui semblait être une petite fille qui ne devait pas avoir plus de trois ans.

La jeune femme sentie la panique l'envahir peu à peu, elle connaissait parfaitement cet endroit, elle savait qui était la petite fille et elle voulait sortir d'ici à tout prix. POurtant ses jambes refusèrent de bouger, elle cédèrent même sous son poids, faisant s'affaisser la guerrière contre le mur qui se trouvait dans son dos.


"Pas ça... Pitié... Pas ça... Je ne veux pas... Pas encore..."

Elle savait déjà ce qui allait se passer, elle l'avait vécu trop de fois dans ses souvenirs. Elle aurait voulu prendre la petite fille qu'elle était à l'époque et l'emmener loin d'ici mais elle était incapable de bouger. Elle allait revivre une fois de plus, le moment ou ses marques lui avaient été apposée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mar 24 Oct - 22:35

Le rêve de la guerrière continuait, ne laissant aucun répit à son esprit, ne la laissant pas en paix et surtout ne la laissant pas s'échapper. Ou plutôt, elle savait que son rêve ne la laisserait pas s'échapper tant que son corps ne craquerait pas.

La fillette qui avait été traînée de force dans la salle était maintenant fermement attachée sur l'autel et les hommes encapuchonnés s'acharnaient sur son corps avec divers instruments. Il y avait, posé contre l'autel, une dizaine de manche surmonté d'un symbole, le tout en métal, dans la main d'un des hommes, un poignard sacrificiel et dans la main d'un autre un pinceau enduit d'une encre noire comme le geai.

La guerrière était affaissée contre le mur, les mains sur le visage, ses doigts écartés lui laissant voir cette scène qu'elle aurait voulu oublié à jamais. Les cris de l'enfant… Ses propres cris… Lui glaçait le sang, ravivant sa marque frontale et faisant se déchaîner les sceaux qui parcouraient son corps et dont elle revoyait la naissance.

Elle n'avait jamais pu oublier ses 3 jours de souffrances, ses trois jours durant lesquels ses bourreaux avaient en sorte que leur travail soit parfait et ne puisse jamais être défait. Chaque marque avait été apposée avec soin, brûlée, gravée ou dessinée… Elles avaient toutes été colorées en noir le dernier jour. Toute sauf une et le temps qui passait maintenant très vite la rapprochait inexorablement de ce moment qu'elle redoutait par-dessus tout et qui avait scellé son destin à jamais.

Sans cette marque, les autres qui parcouraient son corps, les centaines d'autres qui marquaient maintenant chaque centimètre de sa peau n'auraient été d'aucune utilité. Sans sa marque frontale, elle aurait encore ses pouvoirs. Cette marque qui n'avait besoin d'aucune encre pour être en permanence d'un noir d'ébène, cette marque qui avait représenté le sommet de sa souffrance.

Son corps était maintenant à bout, cela devait faire au moins une heure qu'il tentait de faire ressortir la magie qu'il contenait et là, il était sur le point de réussir. Sauf que la magie ne pouvait sortir de son corps qu'au prix de très mauvais effet. Ses marques, maintenant, étaient devenues rouges, des flammèches commençant à s'en échapper tout comme il s'en échappait maintenant de ses yeux.

Et se fut la fin, la marque fut apposée, le pentacle avec un fer chauffé à blanc et les vagues l'entourant gravées avec le couteau de cérémonie. Le cri de l'enfant fut le pire de tous, déchirant, à vous crevez les tympans et s'en fut trop pour la guerrière qui poussa à son tour un hurlement horrifiant… Mais le cri tout comme les flammes qui jaillissaient maintenant de son corps par vagues n'était pas uniquement le fait du rêve mais se répercutaient aussi bel et bien dans la réalité.

Dans la chambre tout avait été calme jusqu'à ce que les fameuses flammèches commencent à jaillirent suivies de près par des gerbes de flammes et le bouquet final arriva avec le hurlement. Kihalyss s'enflamma entièrement comme cela lui était déjà arrivé une fois. Le feu était si puissant qu'il fit voler la porte de la chambre et s'engouffra dans la grande salle avant de repartir d'où il venait sans avoir laisser ne serait-ce qu'une brûlure sur le mobilier.

Le cri de la jeune femme l'avait tiré de son sommeil et ses flammes s'étaient retournées contre elle, quittant la grande salle pour fondre sur elle. Le cri n'en fut que plus atroce malgré qu'elle ne puisse être blessée par ce feu.

Elle s'était redressée sur son lit, haletante, les yeux exorbités, ses cheveux s'étant détaché à cause du souffle du feu. Elle avait peur, elle ne se souvenait plus où elle était et quand cela lui revint, se fut pire encore. Elle savait que le feu était sortit de son corps, elle n'avait pas le courage de sortir voir s'il y avait d'autres dégâts que la porte qui avait fini sa course au bas des marches… Elle n'avait pas le courage d'aller voir si elle avait blessée quelqu'un.

Elle laissait tomber du lit, rampant dans un coin de la chambre et s'assit là, amorphe, sa jambe droite repliée contre elle, l'autre dessinant un arc de cercle sur le sol devant elle. Son menton était posé sur ses bras qu'elle avait posés sur sa jambe relevée. Elle avait la tête penchée sur le côté, les yeux fixant un point devant elle. Ses yeux étaient d'une couleur d'orage, ternes, vides, sans vie.

Le seul geste qu'elle fit, fut de reculé son dos et le poser contre le mur, sa main gauche tomba paume relevée sur sa cuisse, l'autre restant en place sur sa jambe relevée, la main pendant lamentablement dans le vide. Son visage n'avait pas changé, elle avait toujours la tête penchée, le regard hagard… Il serait sur de la faire sortir de son état catatonique…
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mar 24 Oct - 22:52

Alnora vit une gerbe de feu traverser l'escalier et un cri horrible lui déchira les tympans.

Elle se dressa en hâte et gravit les marches quatre à quatre, très inquiète. En ouvrant la porte de la chambre, elle tomba sur un spectacle désolant.
La jeune guerrière était recroquevillée sur le sol, en état de choc?

Alnora voulut commencer à invoquer mais se rappella à temps de la mise en garde de la jeune femme avant le début du cérémonial de repos.
Elle s'approcha d'elle doucement, et dans un élan spontané, la prit dans ses bras et commença à la bercer doucement.

Je ne sais pas ce qui s'est passé exactement, murmura-t-elle, mais je sais que vous n'y êtes pour rien. Je suis là, avec vous. Je suppose que c'était un cauchemar. Mais si c'est le cas, cela ne peut plus se reproduire. Vous êtes en sécurité ici. Je vous protègerai...

Alnora berçait la guerrière comme une petite fille, en lui parlant très bas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mar 24 Oct - 23:00

La guerrière ne bougeait pas, laissant faire Alnora sans même se rendre compte de ce qui se passait. Elle aurait sûrement du ressentir la chaleur de la femme, mais elle ne ressentait jamais la chaleur et le feu qui lui brûlait les entrailles entravait ses sens.

Ses cheveux lui retombaient sur le visage, cachant sa marque encore flamboyante. Les sceaux qui parcouraient son corps n'étaient pas mieux, ils étaient rouges comme le sang, un rouge qui semblait bouger.

Elle semblait reprendre un peu pied, mais n'avait toujours aucune franche réaction.


"Je ne veux plus… Revoir ça… Jamais…"
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mer 25 Oct - 21:13

Alnora continuait à bercer doucement la jeune femme en lui murmurant des paroles apaisantes à l'oreille.

Vous êtes ici en sécurité, personne ne peut vous faire de mal. Ne craignez rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Mer 25 Oct - 22:46

"Je le revis sans cesse... Chaque fois que je ferme les yeux... Cela fait plus d'un mois que je le revis sans cesse, c'est pourtant si vieux... Et ils sont morts, ils ne peuvent plus recommencer..."

Elle parlait sans trop s'en rendre compte, elle revivait la scène comme si c'était arrivé hier, comme si la douleur était récente. Et elle la ressentait encore, sa marque frontale lui faisait mal, aucune de ses potions ne l'aiderait pour le moment mais elle avait un autre moyen... Plus douloureux... Mais très efficace.

Elle se dégagea doucement de la douce étreinte d'Alnora et la somma de reculer un peu puis elle ôta ses gants, qu'elle garda callé entre ses genoux et de l'index de sa maibn droite elle exerça une légère pression au centre de sa marque.

Il n'y avait visiblement rien à cet endroit pourtant l'effet fut instantané. Elle s'embrasa un très court instant avant de redevenir totalement normale, sans sceau apparant. Seule sa marque frontale perdurait encore et toujours, elle oscillait entre le noir et le rouge, ne sachant quelle couleur adopter.

Alnora put la voir clairement car Kihalyss, pour se dégager le visage, entreprit de faire une queue de ses trop longs cheveux blancs. Elle se fit une queue de cheval basse et quand elle se leva péniblement, on put voir que sa chevelure lui tombait jusqu'à la moitié des mollets.

Elle remit ses gants et alla s'asseoir sur le lit, le corps douloureux de l'effort éclair mais intense qu'il venait de subir.


"Je suis désolée... Si j'avais su... Je ne voulais pas créer de problème. Y a-t-il d'autres dégats en dehors de la porte? J'espère que je ne vous ai pas fait trop peur..."
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Ven 27 Oct - 7:20

Alnora alla s'asseoir près d'elle et posa une main apaisante sur son épaule.

Ne vous en faites pas pour ce genre de détail. La porte sera bientôt réparée, mais ce qui m'importe plus c'est que vous cessiez d'être hantée par votre passé visiblement très lourd à porter.

Que pourrai-je faire pour vous aider? En parler vous aiderai-t-il à exorciser vos démons?

La jeune magicienne se souvenait de ses propres démons, qui l'avaient poursuivie et pourchassée pendant des années, jusqu'à ce qu'une épaule amie et une oreille bienveillante apaisent son chagrin et lui redonnent le goût du bonheur... Foster... Il devait très prochainement rentrer de la mine, mais Alnora sentait l'impatience la gagner... Ils s'étaient séparés depuis si longtemps...

Elle sortit de sa rêverie en se rappelant que le moment était mal choisi, et se tourna vers la jeune femme en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Ven 27 Oct - 11:57

La guerrière avait les mains tremblantes, raconter son histoire après l'avoir revécue en rêve... Se serait peut-être trop dur.

"Je ne sais pas, c'est... Si bizarre pour les gens n'ayant pas vécu là-bas..."

Elle savait qu'elle n'y arriverait que si elle se lançait d'un coup et sans trop s'attarder sur certains points.

"Je viens d'un village où ne vivent que des nécromanciens ou presque. Toute petite j'avais déjà un pouvoir bien supérieur à la normale et plus tard j'étais destinée à prendre la place de mon chef."

Elle avait posé ses mains sur ses cuisses, ses dernières se crispaient au fur et à mesure qu'elle parlait, elle n'avait pas pardonné à son chef, même après sa mort...

"Je crois qu'il n'était pas d'accord pour se faire évincer, il a donc fait passer une loi comme quoi, s'il yavait plus de deux enfants dans une famille, tous les aînés devaient devenir des guerriers et abandonner leur pouvoirs. Selon lui, c'était parce que le village n'était pas assez protégé."

L'excuse avait toujours été bidon, ils étaient tous puissants dans leur village et personne n'osait jamais s'approcher sans y être obliger. Ils ne craignaient aucun humains et surtout pas les ennemis, la forêt leur offrait un rempart sûr et leur pouvoir leur permettaient de lever une armée quand bon leur semblait.

"Comme par hasard, il a poussé mes parents à gardé l'enfant que ma mère attendait, une petite fille, adorable, sauf qu'elle n'avait aucun talent et que je ne voyais pas pourquoi je devrais sacrifier mes pouvoirs alors qu'elle était partie pour être nulle."

Même à sa mort, sa soeur n'avait devellopée aucun talent magique particulier, à peine les pouvoirs de base et elle ne les maitrisait même ps.

"Je ne sais plus trop quand c'est arrivé, je crois que j'avais 5 ans et elle 3 quand on m'a froidement annoncé que je devais renoncer à mes pouvoirs. J'étais petite mais très intelligente et surtout, je n'étais pas d'accord."

Les souvenirs étaient confus dans sa tête, est-ce qu'elle avait 3 ans et sa soeur 1... Non, elle n'aurait pas été en mesure de comprendre les choses... Pourtant, cela lui semblait plus vrai que d'avoir eu 3 ans à l'époque... Elle n'arrivait plus à disfférencier les dates.

"Le truc, c'est qu'un nécroman qui accepte d'abandonner ses pouvoirs, comme se fut le cas pour tous, sauf pour moi, pour lui ça se passe bien, on ôte la magie de son corps et c'est fini. Mais comme je ne voulait pas, il a fallu sceller la magie dans mon corps."

Elle remonta ses mains et referma ses bras sur son torse comme si elle priait intérieurement pour ne pas revivre encore la douleur de son passé.

"C'est de la que me viennent toutes ces marques que j'ai sur le corps. On m'a gravé, dessiné et brûlé des marques sur tout le corps pour contenir la magie à l'intérieur. Et le sceau que j'ai sur le front et qui ne disparait jamais, il est là pour contrôler les autres marques."

Elle prit une profonde inspiration, la suite était certainement le pire de ce qui s'était passé, et c'était sans parler de ses marques.

"J'ai passé 72 heures attachée à une table, le temps qu'il puisse tout faire. L'apposition de mon sceau frontal à été... Le pire moment que j'ai jamais vécu, je n'avais jamais autant souffert et je n'ai jamais autant souffert depuis. Ce n'était pas seulement dû au fait qu'il soit brûlé et gravé... C'était surtout dû au fait qu'il a activer toutes les marques."

Elle avait baissé la tête, les yeux à moitié éxorbité par le souvenirs de cette sensation horrible.

"Je ne connais pas de douleur plus affreuse, que de sentir sa magie s'enfermer dans ses muscles, j'avais l'impression de m'être enflammée de l'intérieur, je croyais que j'allais mourir.. Mais non, j'ai dormis pendant 1 semaine... Et j'ai souffert pendant plus de temps encore, le temps que mon corps s'habitue. Puis quelques années plus tard... Je me suis vengée."[/i]

Son expression avait changée, elle ne semblait plus souffrir, elle avait en partie les même traits monstrueux qu'à l'époque, un léger sourire malsain s'était dessiné sur ses lèvres et elle avait porté une de ses mains devant son visage, pour cacher le masque de cruauté qui s'y était affiché.

[color=green]"Quand j'ai eu 7 ans, ma famille est partie la journée à une réunion pour nécromanciens et cette nuit-là, je les ai égorgés avant de m'enfuir dans la forêt... J'y ai vécu 8 ans et à mes 15 ans, j'ai pactisé avec le royaume voisin, ils m'ont forgés une épée avec mon propre sang... Pour ce cadeau je devais juste les debarassé de ce qui les gênait le plus, le chef..."


Sa voix était vide, sans vie, comme si elle racontait l'histoire d'un autre, comme si ces derniers faits avait un côté banal.

"Je venais de passer 8 ans à terrosier les villageois, tuant tous ceux qui osaient penétrer dans ma forêt. Et cette nuit-là, après avoir obtenu mon épée...

Elle attrapa le fourreau que se trouvait de l'autre côté et en sortie une longue lame noire striée de blanc, un peu comme le pelage d'un tigre mais avec des couleurs différentes. Elle semblait comme hypnotisée par les rayures qui commencèrent à s'enflammer doucement... Peut-être la lame se souvenait-elle de cette soirée, elle-aussi...

"Cette nuit-là... Je suis allée sans bruit au village et je l'ai réduit en cendre, j'ai tué chaque personne qui s'y trouvait, que se soit le chef, mes anciens amis, ce que je considérait comme des ennemis... Les hommes, les femmes, les enfants, les bébés, les vieillards... Tous... Je suis entrée dans chaque maison et j'ai tué chaque habitant avant de metter le feu... J'étais folle... Et je le suis encore parfois... Je ne ressents rien quand je tue, ni plaisir, ni remords, ni haine, rien... Je tue, c'est tout..."

L'épée s'éteignit, reprenant ses couleurs opposées.

"Je ne leur ai jamais pardonné... Ils m'ont pris ma vie et les deux être que j'aimais le plus et qui ne vivaient que grâce à mes pouvoirs... J'avais ramené mon chien à la vie et un voisin, un ami vampire... Ils sont morts une seconde fois le jour même ou mes pouvoirs furent scellés..."

Elle lâcha son épée sans s'en rendre compte, elle émit un bruit mat et mettalique quand la lame toucha le sol de bois.

"Je n'ai jamais pu leur pardonné, à cause d'eux, je ne suis plus humaine... Je ne suis pas tout à fait un monstre mais je n'ai plus rien de commun avec les humains... Et j'y pense sans arrêt, je me revois sans cesse entrain de me faire apposer les sceaux... Je me revois sans cesse en train de prendre plus de plaisr à chaque tête que je coupais... Je me revois éclater d'un rire démensiel en m'éloignant du village... Je voudrais oublier tout ça...

Ses mains se fermèrent et ses poings se mirent à trembler violement tandis que sa marque soulevait sa frange en devenant d'un rouge flamboyant, les marques de corps revenant au galop, comme si elle n'avait jamais pas cessées d'être actives une secondes...

"Je voudrais pouvoir tous les tuer de nouveau... Les faire souffrir autant que j'ai souffert..."

Elle bascula d'un coup sur le côté tombant à l'opposé de là où se trouvait Alnora... Elle pleurait...

"Je voudrais mourir pour ne plus avoir à voir et à penser à tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Oniria
Chef du clan
avatar

Nombre de messages : 9618
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Sam 28 Oct - 19:57

Alnora prit Kihalyss dans ses bras et la berça à nouveau pour la consoler. Puis elle la regarda et un petit sourire apparut sur ses lèvres.

J'ai une idée, si vous vouleaz venir avec moi. Je sais comment vous changer les idées.

Elle se pencha à son oreille et chuchota son idée...


Vous voulez venir avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   Sam 28 Oct - 23:43

"Je ne suis pas sûre d'être de très bonne compagnie, surtout après avoir fait exploser une porte et avoir envoyer une gerbe de flamme dans la grande salle."

Elle acquisca pourtant, sans prononcer une parole. Elle se leva, remit sa ceinture comme par habitude et attendit Alnora.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lumière dans la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lumière dans la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Une lumière dans la nuit [pv : Erza]
» LUCY ? Petite lumière dans la nuit [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur-de-Dragon :: Divertissements :: Taverne (RP) :: souvenirs version 2-
Sauter vers: